S'y retrouver dans le cadre fiscal de la restauration et de l'hôtellerie en Europe : un guide complet

Doyo - DoYourOrder S'y retrouver dans le cadre fiscal de la restauration et de l'hôtellerie en Europe : un guide complet

Table des matières

Arrow Down

Le paysage de la conformité fiscale pour les restaurants et les entreprises hôtelières à travers l'Europe est aussi diversifié que le continent lui-même. Chaque pays mettant en œuvre son propre ensemble de règles et de réglementations pour assurer la conformité fiscale et réduire la fraude, naviguer dans cet environnement complexe peut être une tâche ardue pour les entreprises opérant sur les marchés européens ou se développant sur les marchés européens. Ce guide vise à démystifier les exigences fiscales dans différents pays européens, en soulignant l'importance de comprendre et de respecter les lois fiscales locales afin d'assurer des opérations sans faille et d'éviter les pièges juridiques potentiels.

De l'adoption de systèmes de fiscalisation basés sur des logiciels à l'utilisation obligatoire de dispositifs fiscaux certifiés, l'approche de la conformité fiscale varie considérablement d'un pays à l'autre. Pour les entreprises qui utilisent 'Do Your Order', une plate-forme populaire pour la gestion des opérations de restauration et d'hôtellerie, la conformité à ces réglementations fiscales est cruciale. Cet article donne un aperçu de l'état de conformité fiscale de 'Do Your Order' dans les principaux pays européens, offrant un aperçu de la façon dont les restaurants et les entreprises hôtelières peuvent naviguer efficacement dans le paysage fiscal.

Alors que nous nous penchons sur les spécificités des exigences fiscales de chaque pays, il est important pour les entreprises de rester informées des derniers développements et de s'assurer que leurs opérations sont entièrement conformes aux lois locales. Qu'il s'agisse de s'adapter aux nouvelles normes de fiscalisation des logiciels ou d'intégrer des dispositifs fiscaux certifiés, la compréhension du cadre fiscal est essentielle pour le succès et la légalité de vos opérations commerciales en Europe.

Explorons le paysage de la conformité fiscale à travers l'Europe, en examinant le statut de 'Do Your Order' dans divers pays et en fournissant des informations précieuses aux restaurants et aux entreprises hôtelières qui souhaitent prospérer dans cet environnement réglementaire complexe.

Albanie (Non conforme aux exigences de fiscalisation)

Osumi Canyon

Les restaurants qui souhaitent utiliser Do Your Order en Albanie ne seraient pas en conformité avec les autorités fiscales locales et auraient besoin d'une caisse enregistreuse fiscale supplémentaire. En 2019, l'Albanie est passée à un système de fiscalisation basé sur un logiciel, éliminant progressivement la nécessité d'une certification fiscale des dispositifs et introduisant une certification obligatoire des applications de point de vente. Ce changement, officialisé par la réforme fiscale de 2020, a permis d'améliorer le recouvrement des impôts, de réduire l'économie souterraine et de rationaliser les processus fiscaux. Cependant, il est important de noter que Do Your Order ne peut pas être utilisé comme une solution fiscale autonome.

En 2019, l'Albanie a adopté la loi sur le système de contrôle des factures et de la circulation, marquant ainsi un changement important dans son approche de la fiscalisation. Cette loi a mis en place un système de fiscalisation basé sur un logiciel, éliminant le besoin de certification des dispositifs fiscaux et exigeant à la place une certification obligatoire des applications de point de vente.

Les points clés de la chronologie de la législation budgétaire pour l'Albanie sont les suivants :

Introduction de la fiscalisation basée sur le logiciel (2019) : La loi de 2019 a initié la transition d'un système de fiscalisation basé sur le matériel vers un système de fiscalisation basé sur le logiciel. Ce système repose sur une communication en temps réel entre les contribuables et les autorités fiscales grâce à l'échange de messages XML.

Certification obligatoire des applications de point de vente (2020) : Avec le passage à la fiscalisation basée sur le logiciel, l'Albanie a rendu obligatoire la certification de toutes les applications de point de vente, garantissant ainsi la conformité et l'échange sécurisé de données entre les entreprises et les autorités fiscales.

Avantages de la réforme fiscale de 2020 : La mise en œuvre du système de fiscalisation informatisé en 2020 a donné lieu à plusieurs résultats positifs, notamment :

  • Amélioration de l'efficacité du recouvrement des impôts.
  • Réduction de l'économie souterraine, conduisant à un environnement financier plus transparent et responsable.
  • Rationalisation des processus de déclaration et d'inspection des impôts, ce qui permet aux entreprises de se conformer plus facilement aux réglementations fiscales et aux autorités de surveiller et d'appliquer les lois fiscales.

Autriche (sera bientôt conforme)

VIENNA

Do Your Order s'efforce de rendre sa solution compatible avec tous les restaurants d'Autriche. Le système de fiscalisation de l'Autriche, mis en place en 2016, rend obligatoire l'utilisation du journal budgétaire (DEP) et des signatures numériques pour assurer la transparence financière. À l'heure actuelle, la plateforme 'Do Your Order' pour les restaurants n'est pas conforme à ces normes fiscales. Cependant, des efforts sont en cours pour assurer sa conformité future.

Le système de fiscalisation en Autriche, introduit en 2016, vise à améliorer l'intégrité des données financières, à réduire la fraude fiscale et à promouvoir l'équité. Elle comporte deux étapes clés :

Création du Fiscal Journal (DEP) : Mis en place début 2016, le DEP enregistre en temps réel l'ensemble des transactions et encaissements en espèces, garantissant ainsi l'exactitude et la sécurité des données. Il peut être stocké localement, de manière centralisée ou dans le cloud, et doit être facilement accessible pour les audits des autorités.

Signature numérique obligatoire : À partir d'avril 2017, chaque reçu de caisse devra comporter une signature numérique, ce qui permettra de sécuriser davantage les données financières contre la fraude ou la manipulation.

L'Autriche utilise à la fois du matériel et des logiciels dans sa fiscalisation, avec un 'système fermé' unique pour les grands détaillants (plus de 30 caisses enregistreuses). Ce système permet un processus rationalisé, nécessitant un certificat spécial délivré par le gouvernement au lieu d'enregistrer chaque point de vente individuellement, garantissant ainsi la conformité tout en maintenant l'intégrité et la transparence des données.

Belgique (Conforme aux exigences de fiscalisation)

Ghent Old town

Do Your Order is compliant with Belgium's fiscalization requirements for restaurants with a turnover below EUR 25,000

Do Your Order est conforme aux exigences de fiscalité de la Belgique pour les restaurants dont le chiffre d'affaires est inférieur à 25.000 euros. Il n'y a pas de plan pour le moment pour mettre en œuvre une solution conforme à la fiscalité pour les restaurants au-dessus de ce seuil. La raison principale en est qu'il s'agit du cadre juridique le plus complexe d'Europe pour les caisses enregistreuses. Un pur cauchemar.

En Belgique, la fiscalisation est obligatoire pour toutes les ventes sur site dans le secteur HORECA pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à 25.000 euros. Il s'agit d'enregistrer les ventes dans un système de caisse certifié et d'émettre des reçus fiscaux, sans échange automatique de données avec l'administration fiscale. Depuis le 1er juillet 2016, le SPF Finances contrôle le respect de ces règles, avec des sanctions en cas de non-respect. Les dispositifs fiscaux comprennent les caisses enregistreuses ou les systèmes de point de vente dotés d'un module de données fiscales et d'une carte de signature TVA.

La Belgique impose la fiscalisation des ventes sur place dans les restaurants et les services de restauration pour les contribuables dont le chiffre d'affaires annuel est supérieur à 25.000 euros. Cette réglementation nécessite l'enregistrement de chaque vente dans un système de caisse certifiée et la délivrance d'un reçu fiscal. Contrairement à certains systèmes fiscaux, la Belgique n'exige pas d'échange automatique de données avec les autorités fiscales. Afin de garantir l'exactitude et la fiabilité des données fiscales, seuls les appareils prédéfinis ayant passé avec succès un processus de certification répondant aux exigences du SPF Finances sont autorisés. Cela comprend les composants matériels et logiciels des dispositifs fiscaux, tels que les caisses enregistreuses, les systèmes de point de vente et un module de données fiscales, qui doivent tous faire l'objet d'une certification obligatoire. La mise en place du système de caisse enregistreuse fiscale (SCE) dans le secteur HORECA le 1er juillet 2016 a marqué une étape importante dans l'application de cette réglementation, l'administration fiscale appliquant des pénalités en cas de non-conformité. Les dispositifs fiscaux actuellement utilisés sont caractérisés par une combinaison d'une caisse enregistreuse ou d'un système de caisse intégré à un module de contrôle spécial, qui comprend un module de données fiscales et une carte de signature TVA, sous la supervision du SPF Finances, l'autorité fiscale officielle responsable des obligations fiscales.

Bulgarie (Non conforme aux exigences de fiscalisation)

Basarbov

En Bulgarie, les exigences en matière de fiscalisation sont strictes, avec l'utilisation obligatoire de dispositifs fiscaux et de procédures de déclaration spécifiques aux logiciels de point de vente. La réglementation, qui évolue depuis 2006, comprend des mises à jour telles que la génération d'USN, les reçus de code QR et les règles pour les boutiques en ligne. 'Do Your Order' ne peut pas servir de solution fiscale autonome en Bulgarie en raison de ces exigences globales, et il n'est pas prévu de l'adapter à une telle utilisation à l'avenir.

Le cadre fiscal de la Bulgarie se caractérise par son application rigoureuse et les obligations détaillées qu'il impose aux entreprises, en particulier dans le secteur de la restauration. Depuis l'entrée en vigueur du règlement budgétaire principal en 2006, de nombreuses mises à jour ont été intégrées à l'ordonnance H-18, introduisant une variété d'échéances, d'ajustements et de règles impératives et facultatives. Parmi ces mises à jour, citons l'introduction d'un numéro de vente unique (USN) généré par un logiciel de point de vente au début des transactions, l'incorporation de codes QR sur les reçus, le traitement spécifique des bons d'achat et des réglementations distinctes pour le commerce électronique. En outre, le passage à l'euro comme monnaie officielle s'est accompagné d'une série d'ajustements budgétaires.

Le type de fiscalisation requis en Bulgarie est basé sur le matériel, ce qui souligne l'importance des dispositifs fiscaux physiques pour répondre aux normes de conformité du pays. Ces appareils, ainsi que les procédures de déclaration du logiciel de caisse, sont soumis à des règles strictes afin d'assurer leur bon fonctionnement et leur conformité. Compte tenu de la complexité et de la spécificité des exigences budgétaires de la Bulgarie, le 'Do Your Order' ne peut pas être utilisé comme une solution fiscale autonome dans cet environnement réglementaire. L'incapacité du système à répondre aux exigences complètes en matière de déclaration fiscale et de logiciel signifie qu'il ne peut pas assurer la conformité fiscale nécessaire pour les restaurants. En outre, il n'est pas prévu de modifier le 'Do Your Order' pour répondre à ces normes fiscales bulgares strictes dans un avenir prévisible, ce qui souligne la nécessité pour les entreprises de rechercher d'autres solutions fiscales conformes.

Croatie (Non conforme aux exigences fiscales)

Zadar

La Croatie utilise un système de taxation en ligne qui exige que chaque reçu de transaction soit autorisé en temps réel par les autorités fiscales via Internet. Ce système oblige les détaillants à disposer de systèmes de point de vente avec accès à Internet pour l'envoi et la réception des données de transaction, y compris des clés d'identification spécifiques pour les reçus. En cas d'absence de connexion Internet, les transactions doivent être réautorisées dans les 48 heures. 'Do Your Order' ne peut pas fonctionner comme une solution fiscale autonome en Croatie en raison de ces exigences spécifiques en matière de fiscalisation en ligne, et il n'est pas prévu de l'adapter à cette fin.

Le système de fiscalisation de la Croatie est un modèle sophistiqué de fiscalisation en ligne, introduit le 1er janvier 2013, ce qui en fait l'un des premiers pays à mettre en œuvre l'autorisation de transaction en temps réel sur Internet pour la conformité fiscale. Ce système nécessite que chaque transaction traitée par un détaillant soit envoyée au serveur de l'administration fiscale pour autorisation. Le serveur, quant à lui, fournit des clés d'identification qui doivent être imprimées sur chaque reçu, ce qui garantit un haut niveau de supervision et d'analyse des données de transaction par l'administration fiscale.

Le cœur de ce système est l'autorisation en ligne obligatoire, qui exige que les systèmes de point de vente soient équipés d'un accès Internet pour communiquer avec le serveur central. Cette configuration permet d'assurer un service client continu, même en cas de perte de connectivité Internet. Cependant, dans de tels cas, la loi exige que les transactions effectuées hors ligne soient réautorisées dans un délai de 48 heures, garantissant ainsi le respect de la réglementation fiscale.

Étant donné que le type de fiscalisation en Croatie est basé sur un logiciel, axé sur la transmission et l'autorisation de données en temps réel, 'Do Your Order' n'est pas compatible en tant que solution fiscale autonome dans ce cadre réglementaire. Les exigences spécifiques en matière d'autorisation de transaction en ligne et la nécessité d'un accès continu à Internet pour les systèmes de point de vente signifient que 'Do Your Order' ne peut pas répondre aux exigences de la loi fiscale croate. De plus, il n'est pas prévu de modifier 'Do Your Order' pour se conformer aux exigences de la Croatie en matière de fiscalisation en ligne dans un avenir prévisible. Cela met en évidence la nécessité pour les entreprises opérant en Croatie de rechercher des solutions alternatives qui respectent pleinement les normes fiscales uniques et strictes du pays.

République tchèque (conforme aux exigences de fiscalisation)

Le système de taxation en ligne de la République tchèque, obligatoire pour les transactions à partir de décembre 2016, a été suspendu en 2020 en raison de la pandémie et finalement annulé en 2023. Depuis lors, les restaurants et les entreprises hôtelières ne sont plus tenus d'envoyer des données de vente pour l'autorisation fiscale, ce qui fait de la République tchèque un pays non fiscal. Ce changement signifie que 'Do Your Order', un point de vente pour restaurants, n'a pas besoin d'être adapté en tant que solution fiscale pour ces secteurs, car il n'y a pas d'exigences de conformité fiscale à respecter.

En République tchèque, un système de taxation en ligne a été mis en place en décembre 2016, obligeant les restaurants et les entreprises hôtelières à soumettre toutes les transactions en espèces ou assimilées à des espèces à l'administration fiscale pour autorisation en ligne. Ce système visait à rationaliser les déclarations fiscales et à assurer la conformité dans l'ensemble du secteur. Cependant, l'avènement de la pandémie mondiale en 2020 a entraîné la suspension de ce système, reflétant les défis économiques sans précédent auxquels sont confrontées les entreprises, en particulier dans le secteur de la restauration et de l'hôtellerie.

Dans un geste significatif, le gouvernement tchèque a décidé d'annuler complètement le système de fiscalisation en 2023, reconnaissant qu'il ne remplissait plus les objectifs prévus. Cette décision a marqué le passage de la République tchèque à un pays non fiscal à partir du 1er janvier 2023, supprimant ainsi l'obligation pour les entreprises d'envoyer des données de vente à l'administration fiscale pour autorisation. L'annulation comprenait également l'abolition complète du portail des registres électroniques des ventes (EET), qui faisait partie intégrante du processus de fiscalisation.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie, ce changement réglementaire a de profondes implications. Il élimine la nécessité de se conformer aux exigences de fiscalisation en ligne, simplifiant ainsi les opérations et réduisant les charges administratives. Par conséquent, les systèmes 'Do Your Order' et similaires n'ont plus besoin d'intégrer des fonctionnalités spécifiques pour répondre aux réglementations fiscales tchèques, car de telles exigences ne sont pas en place. Cette évolution permet aux entreprises des secteurs de la restauration et de l'hôtellerie de se concentrer davantage sur la prestation de services et moins sur la conformité fiscale, sans avoir à s'adapter ou à investir dans des solutions fiscales spécialisées.

Danemark (conformité partielle)

Bref résumé pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie au Danemark :

Au Danemark, la fiscalisation est centrée sur les fonctionnalités logicielles, sans exigences matérielles spécifiques. Depuis 2019, la loi danoise exige que les systèmes de point de vente intègrent des fonctionnalités telles que la signature des transactions, le chaînage et la tenue d'un journal électronique. 'Do Your Order' est conforme à ces réglementations, mais les entreprises doivent demander des exportations de données sur une base ad hoc pour que nous puissions les fournir au format SAF-T ou tout autre format souhaité par l'autorité fiscale danoise.

L'approche du Danemark en matière de fiscalisation met l'accent sur les fonctionnalités logicielles plutôt que sur les mises en œuvre matérielles. Ce changement d'orientation s'est concrétisé par l'introduction d'exigences fiscales en 2019, qui exigeaient que les systèmes de point de vente utilisés par les entreprises, y compris celles des secteurs de la restauration et de l'hôtellerie, comprennent des fonctionnalités spécifiques. Ces fonctionnalités sont cruciales pour la conformité et comprennent la signature et le chaînage des transactions, ainsi que la tenue d'un journal électronique. En outre, à des fins d'audit, les entreprises sont tenues de soumettre leurs données de transaction au format Standard Audit File for Tax (SAF-T), comme indiqué dans les réglementations techniques fournies par l'autorité fiscale danoise.

'Do Your Order' s'aligne sur les exigences fiscales du Danemark en garantissant que notre système prend en charge les fonctionnalités nécessaires à la signature des transactions, au chaînage et au stockage des données. Cependant, pour se conformer pleinement à la réglementation danoise, les entreprises doivent nous demander de manière proactive des exportations de données. Sur demande, nous pouvons exporter les données de transaction au format SAF-T ou dans tout autre format spécifié requis par l'administration fiscale danoise. Ce processus permet aux entreprises de répondre aux exigences d'audit et de reporting définies par la loi danoise, garantissant ainsi la conformité tout en conservant la flexibilité nécessaire pour gérer les exportations de données en fonction de leurs besoins spécifiques.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie opérant au Danemark, cela signifie que si 'Do Your Order' assure la conformité fondamentale avec les lois fiscales danoises, la responsabilité d'initier les exportations de données à des fins d'audit incombe à l'entreprise elle-même. Cette approche permet aux entreprises de rester en conformité avec les réglementations fiscales danoises tout en ayant la flexibilité de gérer comment et quand leurs données de transaction sont exportées et soumises aux autorités fiscales.

Fédération de Bosnie-Herzégovine (non conforme aux exigences fiscales) :

Dans la Fédération de Bosnie-Herzégovine, la fiscalisation est régie par des lois introduites en 2010, qui exigent que tous les commerces de détail, y compris les restaurants et les services d'accueil, enregistrent toutes les transactions effectuées à l'aide de dispositifs fiscaux, quel que soit le mode de paiement. Des rapports quotidiens et périodiques sont obligatoires. 'Do Your Order' n'est pas conforme à ces exigences fiscales matérielles et ne prévoit pas de le devenir à l'avenir.

Le cadre fiscal de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, établi par la loi fiscale de 2010, impose des exigences complètes en matière d'enregistrement et de déclaration pour toutes les entreprises de vente au détail. Cela inclut la nécessité pour les restaurants et les entreprises hôtelières d'utiliser des dispositifs fiscaux pour enregistrer chaque transaction, quel que soit le mode de paiement utilisé par les clients. La loi exige en outre la production de rapports quotidiens à la fin de chaque journée de travail, ces rapports étant imprimés et stockés pour chaque dispositif fiscal. De plus, les rapports périodiques doivent être compilés et imprimés le dernier jour de chaque période d'imposition, ce qui garantit la tenue de registres détaillés et le respect de la réglementation fiscale.

Le type de fiscalisation imposé dans la Fédération de Bosnie-Herzégovine est basé sur le matériel, mettant l'accent sur l'utilisation de dispositifs fiscaux physiques pour la conformité. Compte tenu des exigences spécifiques relatives aux dispositifs fiscaux matériels et des obligations complètes de déclaration quotidienne et périodique, 'Do Your Order' ne répond pas aux normes de conformité fiscale établies par la Fédération de Bosnie-Herzégovine. De plus, il n'est pas prévu d'adapter 'Do Your Order' pour se conformer à ces exigences fiscales matérielles à l'avenir.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie opérant dans cette juridiction, il est crucial de comprendre que 'Do Your Order' ne peut pas servir de solution de conformité fiscale dans le cadre juridique actuel. Les entreprises doivent rechercher d'autres dispositifs et systèmes fiscaux spécialement conçus pour répondre aux exigences de la Fédération de Bosnie-Herzégovine en matière de fiscalisation matérielle. Cela garantira le plein respect de la loi, évitant ainsi les sanctions juridiques et financières potentielles associées à la non-conformité.

France (Non conforme aux exigences de fiscalisation) :

Le système de fiscalisation de la France, entré en vigueur le 1er janvier 2018, rend obligatoire l'utilisation de systèmes de point de vente certifiés par le gouvernement pour assurer la transparence et prévenir la fraude. Ce système nécessite la signature et le séquençage numériques des transactions, des rapports réguliers et l'archivage des données. 'Do Your Order' n'est actuellement pas conforme à ces exigences fiscales basées sur des logiciels, mais prévoit de s'y conformer à l'avenir pour aider les restaurants et les entreprises hôtelières à se conformer aux lois fiscales françaises.

Le cadre de fiscalisation en France se caractérise par l'accent mis sur la prévention de la fraude par l'altération des données ou la modification des logiciels, ce qui le rend particulièrement complexe par rapport aux autres systèmes fiscaux européens. Un élément essentiel de ce système est l'obligation pour tous les systèmes de point de vente (POS) d'être certifiés par des organismes autorisés tels que InfoCert ou le LNE. Cette certification garantit que les systèmes de point de vente sont conformes à des réglementations strictes, notamment en ce qui concerne la signature et le séquençage numériques des transactions, la fiscalisation des transactions, les rapports réguliers aux autorités et la préservation des données d'archivage avec des signatures numériques.

Mis en place officiellement le 1er janvier 2018, le système de fiscalisation français vise à renforcer l'exactitude, la sécurité et la transparence des transactions financières. Pour ce faire, toutes les transactions sont signées numériquement en temps réel, avec des enregistrements complets, y compris les horodatages. De plus, le système exige l'archivage de ces enregistrements avec des signatures numériques et exige que tous les événements du système soient signés et enregistrés pour référence future.

À l'heure actuelle, 'Do Your Order' ne répond pas aux exigences fiscales spécifiques basées sur un logiciel définies par le système de fiscalisation français. Cependant, reconnaissant l'importance de la conformité pour les restaurants et les entreprises hôtelières opérant en France, il est prévu d'adapter 'Do Your Order' pour répondre à ces exigences à l'avenir. Cet engagement à se mettre en conformité permettra aux entreprises utilisant 'Do Your Order' de s'assurer que leurs transactions financières sont sécurisées, infalsifiables et entièrement conformes à la réglementation du gouvernement français, facilitant ainsi des processus de calcul et de collecte des taxes plus précis et plus efficaces.

Allemagne (Entièrement conforme)

Le système de fiscalisation de l'Allemagne, renforcé par la 'Kassengesetz' et l'exigence d'intégration des éléments de sécurité technique (TSE), impose des solutions certifiées pour les systèmes de point de vente afin de garantir des transactions financières sûres et transparentes. 'Do Your Order' est entièrement conforme à ces exigences fiscales allemandes, offrant deux solutions pour les restaurants et les entreprises hôtelières : l'adoption de notre solution cloud pour un supplément de 100 € par an et par restaurant ou l'utilisation d'imprimantes EPSON spéciales prises en charge par notre système.

Le paysage de la fiscalisation en Allemagne a connu une évolution significative depuis 2016, aboutissant à un cadre solide visant à empêcher la manipulation des enregistrements numériques et à améliorer la transparence des transactions financières. L'introduction de la 'Kassengesetz' à la fin de l'année 2016 a jeté les bases d'un système de fiscalisation centré sur l'élément de sécurité technique (TSE). Ce système exige que tous les systèmes de point de vente (PDV) intègrent l'EST, qui doit être déclarée et enregistrée auprès de l'administration fiscale. Le TSE, certifié par le gouvernement, comprend un module de sécurité, une mémoire sécurisée et une interface numérique, assurant l'enregistrement et le stockage sécurisés de toutes les transactions.

En réponse à ces réglementations, 'Do Your Order' offre une conformité totale avec les exigences fiscales de l'Allemagne grâce à deux solutions distinctes adaptées aux secteurs de la restauration et de l'hôtellerie. La première option est l'adoption de notre solution cloud, disponible moyennant un supplément de 100 € par an et par restaurant. Cette solution garantit que toutes les transactions sont traitées et enregistrées en toute sécurité conformément aux exigences de la Bourse de Toronto, ce qui permet une opération fiscale transparente et conforme.

Alternativement, pour les entreprises qui préfèrent une solution matérielle, 'Do Your Order' prend en charge l'utilisation d'imprimantes EPSON spéciales équipées pour répondre aux exigences de la TSE. Ces imprimantes, lorsqu'elles sont intégrées à notre système, offrent une solution conforme qui s'aligne sur les lois fiscales allemandes, garantissant que les transactions sont capturées et stockées en toute sécurité.

En proposant ces deux solutions, 'Do Your Order' garantit que les restaurants et les entreprises hôtelières opérant en Allemagne peuvent choisir l'option la plus adaptée à leurs opérations, garantissant ainsi le respect des lois fiscales et contribuant à l'intégrité et à la transparence de l'écosystème financier en Allemagne.

Grèce (Conforme aux exigences de fiscalisation)

Le système de fiscalisation de la Grèce, qui exige des dispositifs fiscaux matériels depuis 1988 et mis à jour en 2012 avec de nouvelles modifications, rend obligatoire l'utilisation d'imprimantes fiscales ou d'appareils ECR capables d'envoyer des données en ligne aux autorités fiscales et de prendre en charge les codes QR sur les reçus. 'Do Your Order' est entièrement conforme aux exigences fiscales grecques en prenant en charge les imprimantes fiscales spéciales d'Epson ou de Star Micronics, garantissant une intégration transparente et le respect des dernières lois fiscales.

La Grèce, pionnière en matière de fiscalisation avec son système en place depuis 1988, a connu d'importantes mises à jour de ses lois fiscales, notamment en 2012, avec des modifications ultérieures pour tenir compte des progrès technologiques et améliorer les mécanismes de conformité. Les changements les plus récents ont mis l'accent sur la nécessité de mettre à niveau les imprimantes fiscales, l'utilisation obligatoire de codes QR sur les reçus et l'obligation pour les appareils d'envoyer les données de transaction directement aux serveurs des autorités fiscales en temps réel.

Dans ce paysage de fiscalisation basée sur le matériel, l'utilisation de dispositifs fiscaux conformes est obligatoire pour les entreprises, y compris celles des secteurs de la restauration et de l'hôtellerie. Ces dispositifs, notamment les imprimantes fiscales ou les caisses enregistreuses électroniques (ECR), doivent non seulement faciliter la transmission en ligne des données fiscales à chaque transaction, mais aussi synchroniser automatiquement leurs réglages de temps avec le système d'information de l'administration fiscale.

Pour s'aligner sur ces exigences, 'Do Your Order' offre une conformité totale aux entreprises opérant en Grèce grâce au soutien d'imprimantes fiscales spécialisées des principaux fabricants, Epson et Star Micronics. Ces imprimantes sont conçues pour répondre aux exigences strictes énoncées par les lois fiscales grecques, notamment la possibilité d'envoyer des données en ligne aux autorités fiscales, la prise en charge des codes QR sur les reçus et la synchronisation automatique de l'heure avec les systèmes des autorités fiscales.

En intégrant 'Do Your Order' à ces imprimeurs fiscaux certifiés, les restaurants et les entreprises hôtelières en Grèce peuvent s'assurer qu'ils sont entièrement conformes aux réglementations fiscales nationales. Cette solution facilite non seulement le respect de la loi, mais rationalise également le processus d'émission des reçus et de gestion des données fiscales, améliorant ainsi l'efficacité opérationnelle et garantissant la transparence des transactions financières.

Hongrie (non conforme aux exigences de fiscalisation) :

Le système de fiscalisation de la Hongrie est particulièrement complexe, exigeant que les appareils fiscaux et les logiciels de point de vente soient certifiés par le NAV (Office hongrois des impôts et des douanes). Le système impose des normes d'intégration strictes entre les logiciels de point de vente et les imprimantes fiscales, y compris la gestion des erreurs et les fonctionnalités obligatoires. 'Do Your Order' n'est pas conforme aux exigences fiscales de la Hongrie et n'a pas l'intention de s'y conformer à l'avenir.

Le cadre de fiscalisation en Hongrie se caractérise par sa complexité et ses exigences strictes, ce qui le distingue considérablement des autres systèmes fiscaux. En Hongrie, les appareils fiscaux, tels que les imprimantes fiscales, et les logiciels de point de vente utilisés par les entreprises, y compris celles des secteurs de la restauration et de l'hôtellerie, doivent être soumis à un processus de certification par le NAV (Office hongrois des impôts et des douanes). Cette certification garantit que les appareils et les logiciels répondent à des normes spécifiques en matière de sécurité, de fonctionnalité et d'intégration.

Un aspect clé de la réglementation fiscale hongroise est la gestion stricte de l'intégration entre le logiciel de caisse et l'imprimante fiscale. Cela inclut des exigences détaillées pour la gestion des erreurs et la mise en œuvre de fonctionnalités obligatoires pour garantir un enregistrement précis et sécurisé des transactions. Ces exigences sont conçues pour prévenir la fraude et garantir l'intégrité des données financières.

Compte tenu des exigences spécifiques et complexes du système fiscal hongrois, 'Do Your Order' ne se conforme pas à ces réglementations. En outre, il n'est pas prévu d'adapter 'Do Your Order' pour répondre à ces exigences à l'avenir. Cette décision est fondée sur les défis et les exigences uniques du système de fiscalisation hongrois, qui nécessiterait des modifications importantes de notre système pour assurer la conformité.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie opérant en Hongrie, cela signifie que 'Do Your Order' ne peut pas être utilisé comme solution de conformité fiscale dans le cadre réglementaire actuel. Les entreprises doivent rechercher des solutions alternatives spécialement conçues et certifiées pour répondre aux exigences fiscales hongroises, garantissant le respect de la loi et l'intégrité de leurs transactions financières.

Italie (Conforme aux exigences de fiscalisation)

Le système de fiscalisation de l'Italie, mis en place au début des années 1980, rend obligatoire l'utilisation de dispositifs fiscaux RT certifiés (imprimantes RT ou serveurs RT) pour garantir l'intégrité des données et empêcher toute manipulation. 'Do Your Order' est entièrement conforme aux exigences fiscales italiennes grâce à l'utilisation d'imprimantes fiscales produites par EPSON, un fabricant certifié. Ces dispositifs facilitent la communication sécurisée entre les détaillants et l'administration fiscale, garantissant la soumission automatique quotidienne des données fiscales.

L'Italie, pionnière en matière de fiscalisation avec son système initié au début des années 1980, a développé un cadre robuste visant à préserver l'intégrité, l'originalité et l'exhaustivité des données transactionnelles. La pierre angulaire de ce système est l'utilisation obligatoire d'appareils fiscaux certifiés RT (Registratore Telematico), qui comprennent des imprimantes RT ou des serveurs RT. Ces dispositifs sont essentiels pour établir un canal de communication sécurisé entre le détaillant et le serveur de l'administration fiscale, garantissant que les données fiscales sont transmises quotidiennement de manière précise et sécurisée.

La réglementation fiscale italienne stipule que les dispositifs fiscaux RT doivent être fabriqués par une entreprise certifiée et subir un processus de certification avant de pouvoir être vendus. Ce processus est supervisé par l'administration fiscale en collaboration avec le fabricant, ce qui garantit que tous les appareils répondent aux exigences strictes énoncées par la loi italienne.

Conformément à ces exigences, 'Do Your Order' offre une solution entièrement conforme pour les restaurants et les entreprises hôtelières opérant en Italie. En utilisant des imprimantes fiscales produites par EPSON, l'un des fabricants certifiés, les entreprises peuvent s'assurer de leur conformité avec le système de fiscalisation italien. Ces imprimantes fiscales EPSON sont conçues pour répondre aux besoins spécifiques du marché italien, en fournissant un moyen fiable et sécurisé d'enregistrer les transactions et de soumettre automatiquement les données fiscales à l'administration fiscale chaque jour.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie en Italie, cela signifie que l'intégration de 'Do Your Order' avec les imprimantes fiscales EPSON offre une solution fiscale transparente et conforme. Cette intégration garantit non seulement le respect de la réglementation fiscale, mais soutient également la gestion efficace et transparente des transactions financières, contribuant ainsi à l'intégrité globale du système fiscal en Italie.

Lituanie (conforme aux exigences de fiscalisation) :

Le système de fiscalisation de la Lituanie, qui a évolué depuis 1996 et a été considérablement mis à jour en 2012 et d'autres changements sont attendus en 2023, rend obligatoire l'utilisation de dispositifs fiscaux certifiés, y compris une transition vers des modules de sécurité pour un cryptage amélioré des données. 'Do Your Order' est entièrement conforme aux exigences fiscales lituaniennes pour les restaurants et les entreprises hôtelières, prenant en charge l'utilisation d'imprimantes fiscales de fabricants réputés tels que EPSON ou Star Micronics, entre autres. Ces dispositifs garantissent un enregistrement et un traitement sûrs et précis des données fiscales.

Depuis son introduction initiale en 1996 et une refonte majeure en 2012, le cadre de fiscalisation de la Lituanie a été conçu pour garantir l'intégrité et la sécurité des données fiscales grâce à l'utilisation de dispositifs fiscaux certifiés. Historiquement, le système s'est appuyé sur un bloc ou un module de mémoire fiscale, un dispositif responsable de l'enregistrement, du traitement, de la vérification, de l'accumulation et du stockage des données fiscales. Avec les changements prévus en 2023, la Lituanie devrait remplacer le module fiscal traditionnel par un module de sécurité intégrant un système de cryptage. Ce système est conçu pour signer chaque reçu émis par les systèmes de point de vente, qu'ils soient fiscaux ou non fiscaux, ce qui améliore la sécurité et la fiabilité des données de transaction.

Le système de fiscalisation lituanien exige que les systèmes de point de vente et les dispositifs cryptographiques soient certifiés en tant qu'unité unique, garantissant un niveau élevé de protection des données et de conformité aux lois fiscales. Ce processus de certification est crucial pour les restaurants et les entreprises hôtelières, qui traitent un volume important de transactions quotidiennement et doivent respecter des réglementations fiscales strictes.

Pour répondre à ces exigences, 'Do Your Order' propose une solution entièrement conforme aux normes de fiscalisation lituaniennes. En prenant en charge l'utilisation d'imprimantes fiscales de fabricants de premier plan tels qu'EPSON ou Star Micronics, 'Do Your Order' permet aux restaurants et aux entreprises hôtelières de Lituanie de s'intégrer de manière transparente aux dispositifs fiscaux requis. Ces imprimantes sont non seulement certifiées, mais également équipées de la technologie nécessaire pour travailler avec les nouveaux modules de sécurité, garantissant que chaque transaction est enregistrée et traitée en toute sécurité conformément à la loi lituanienne.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie opérant en Lituanie, cela signifie que l'adoption de 'Do Your Order' et son intégration avec des imprimantes fiscales agréées constituent une solution fiscale conforme, sécurisée et efficace. Cette intégration facilite la gestion précise et fiable des données fiscales, garantissant ainsi que les entreprises restent conformes à l'évolution des exigences en matière de fiscalisation tout en continuant à offrir un service exceptionnel à leurs clients.

NORVÈGE (Pas encore conforme)

Le système de fiscalisation de la Norvège, en vigueur depuis 2017, se concentre sur les fonctionnalités logicielles plutôt que sur le matériel, exigeant que chaque système de point de vente soit déclaré à l'administration fiscale avec une déclaration de conformité. À l'heure actuelle, 'Do Your Order' n'est pas conforme à la réglementation fiscale norvégienne, mais prévoit de s'y conformer à l'avenir. Cet engagement permettra aux restaurants et aux entreprises hôtelières qui utilisent 'Do Your Order' de répondre aux fonctionnalités obligatoires des points de vente et aux exigences en matière de rapports en Norvège.

Depuis qu'elle est devenue un pays fiscal en 2017, la Norvège a mis l'accent sur les fonctionnalités logicielles plutôt que sur le matériel dans ses exigences de fiscalisation, établissant une approche distincte de la façon dont les entreprises, y compris celles des secteurs de la restauration et de l'hôtellerie, gèrent leurs transactions financières. La réglementation norvégienne sur la fiscalisation exige que chaque système de point de vente utilisé dans le pays soit accompagné d'une déclaration de conformité soumise à l'administration fiscale norvégienne. Cette déclaration est une étape cruciale pour s'assurer que le système de point de vente est conforme aux fonctionnalités spécifiques requises par la loi norvégienne, y compris la capacité d'exporter des données à des fins d'audit au format Standard Audit File for Tax (SAF-T), comme spécifié par la réglementation technique de l'autorité fiscale norvégienne (TA).

À l'heure actuelle, 'Do Your Order' ne répond pas aux exigences spécifiques fixées par le système fiscal norvégien. Cependant, il existe un plan clair pour assurer la conformité dans un avenir proche. Cette initiative reflète un engagement à adapter 'Do Your Order' pour s'aligner sur les réglementations fiscales norvégiennes, en veillant à ce que les restaurants et les entreprises hôtelières utilisant notre système puissent répondre en toute confiance aux normes légales en matière de fonctionnalités de point de vente et de déclaration de données en Norvège.

Pour atteindre la conformité, il faudra améliorer 'Do Your Order' afin de prendre en charge les fonctions nécessaires telles que décrites par la loi norvégienne, y compris l'exportation précise et efficace des données de transaction au format SAF-T. Cette adaptation permettra non seulement de s'assurer que 'Do Your Order' répond aux exigences fiscales de la Norvège, mais renforce également notre engagement à aider nos clients à naviguer efficacement dans le paysage fiscal.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie en Norvège, cette future conformité signifie que 'Do Your Order' deviendra une solution viable pour gérer les transactions financières conformément à la réglementation norvégienne. Ce développement devrait donner aux entreprises l'assurance que leurs opérations sont entièrement conformes aux exigences fiscales, ce qui facilitera le bon déroulement des opérations et le respect des obligations légales en Norvège.

POLOGNE (Non conforme aux exigences de fiscalisation)

Le système de fiscalisation de la Pologne, qui a évolué depuis son introduction en 1993, exige actuellement que les transactions soient déclarées à l'autorité fiscale via Internet à l'aide de caisses enregistreuses ou d'imprimantes en ligne. Malgré ces développements, 'Do Your Order' a choisi de ne pas se conformer aux exigences fiscales de la Pologne et n'a pas l'intention de s'y conformer. Cette décision a un impact sur les restaurants et les entreprises hôtelières qui envisagent d'utiliser 'Do Your Order' pour leurs rapports fiscaux en Pologne.

Depuis le début de la fiscalisation en Pologne en 1993, le pays a connu des changements importants dans son approche de la conformité fiscale. Après avoir initialement adopté un système basé sur le matériel qui utilisait des imprimantes fiscales et des caisses enregistreuses électroniques pour créer des journaux électroniques et papier, la Pologne s'est tournée vers un modèle de fiscalisation plus moderne en 2019. Ce nouveau modèle exige que les transactions fiscalement pertinentes soient envoyées à l'autorité fiscale par Internet, à l'aide de caisses enregistreuses ou d'imprimantes en ligne. Bien que la transition vers ce nouveau système ait été prévue pour octobre 2018, les appareils nécessaires ne sont devenus disponibles qu'en janvier 2019.

Le cadre fiscal actuel en Pologne offre aux contribuables diverses solutions pour répondre à leurs obligations déclaratives, en fonction de leur catégorie spécifique et des délais fixés. Cette flexibilité est conçue pour répondre aux divers besoins des entreprises opérant dans le pays, y compris celles des secteurs de la restauration et de l'hôtellerie.

Malgré les progrès et les options disponibles dans le cadre du système de fiscalisation de la Pologne, 'Do Your Order' a pris la décision stratégique de ne pas chercher à se conformer à ces exigences. Cette position signifie que 'Do Your Order' n'adaptera pas son système pour s'aligner sur les réglementations fiscales polonaises, qui nécessitent la déclaration des transactions sur Internet.

Pour les restaurants et les entreprises hôtelières en Pologne, cela signifie qu'il ne sera pas possible de s'appuyer sur 'Do Your Order' pour les rapports fiscaux dans le cadre réglementaire actuel. Les entreprises de ces secteurs devront explorer d'autres solutions conformes aux exigences fiscales de la Pologne afin de s'assurer qu'elles peuvent respecter leurs obligations légales en matière de déclaration des transactions. Cette décision de 'Do Your Order' reflète une réflexion plus large sur sa stratégie de produits et son orientation vers le marché, reconnaissant que le respect du système fiscal polonais n'est pas aligné sur ses plans actuels ou futurs.

PORTUGAL (Non conforme aux exigences de fiscalisation)

Le système de fiscalisation du Portugal est basé sur un logiciel, ce qui oblige les applications de point de vente à se soumettre à un processus de certification par la Direction générale portugaise des impôts. Ce système met l'accent sur les mécanismes de sécurité et l'inaltérabilité des données fiscales. 'Do Your Order' n'est pas conforme aux exigences fiscales du Portugal et n'a pas l'intention de s'y conformer, citant le retard perçu du marché dans l'adoption de telles solutions comme un facteur important.

Le Portugal a mis en place un système de fiscalisation basé sur un logiciel qui met l'accent sur les caractéristiques et les fonctionnalités du logiciel de point de vente utilisé par les entreprises, y compris celles des secteurs de la restauration et de l'hôtellerie. Ce système exige que toutes les applications de point de vente soient certifiées par la Direction générale portugaise des impôts, ce qui garantit qu'elles répondent à des normes strictes en matière de mécanismes de sécurité et d'inaltérabilité des données fiscales. Le processus de certification est conçu pour garantir l'intégrité et la sécurité des informations fiscales, sans composants matériels spécifiques requis pour la conformité. Le système permet l'émission de reçus électroniques, bien qu'il soit également possible d'imprimer des reçus fiscaux si nécessaire.

Malgré l'approche structurée de la fiscalisation au Portugal, 'Do Your Order' a décidé de ne pas chercher à se conformer à ces réglementations. Cette décision se fonde sur une évaluation du marché portugais, que 'Do Your Order' perçoit comme étant très en retard en termes de préparation et d'ouverture à l'adoption de telles solutions fiscales. L'entreprise considère cet écart comme un obstacle à la mise en œuvre et à l'adoption réussies de son système dans le cadre fiscal actuel au Portugal.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie au Portugal, cela signifie que 'Do Your Order' ne sera pas une option viable pour répondre aux exigences de conformité fiscale fixées par la Direction générale portugaise des impôts. Les entreprises de ces secteurs devront rechercher des solutions de point de vente alternatives, certifiées et conformes au système de fiscalisation portugais. Cette décision reflète la prise en compte stratégique par Do Your Order des conditions du marché et l'accent mis sur les régions où l'adoption de ses solutions s'aligne plus étroitement sur la préparation du marché local et les exigences réglementaires.

Roumanie (Non conforme aux exigences de fiscalisation)

Le système de fiscalisation de la Roumanie, actif depuis 1999 et qui fait l'objet d'importantes mises à jour, dont la dernière en novembre 2017, exige une communication détaillée et un échange de données avec l'ANAF (Agence nationale pour l'administration fiscale) par le biais d'imprimantes fiscales. Malgré l'évolution des exigences budgétaires de la Roumanie, 'Do Your Order' a décidé de ne pas poursuivre la conformité avec les réglementations fiscales roumaines maintenant ou à l'avenir, concentrant ses efforts ailleurs.

La Roumanie a une longue histoire en tant que pays fiscal, son système de fiscalisation ayant subi plusieurs mises à jour importantes pour s'adapter aux progrès technologiques et aux changements de l'environnement fiscal. Les réglementations les plus récentes ont introduit des exigences plus strictes pour la communication et l'échange de données entre les entreprises et l'ANAF, en utilisant des imprimantes fiscales. Ces mises à jour exigent que toutes les données de transaction soient stockées sur une carte SD, et la mise en page du reçu inclut désormais des informations fiscales supplémentaires. De plus, les dispositifs fiscaux ont été mis à jour pour accueillir 2 taux de TVA supplémentaires et permettre la programmation de nouveaux types de paiement.

Malgré le cadre de fiscalisation complet et évolutif en Roumanie, 'Do Your Order' a pris la décision stratégique de ne pas chercher à se conformer à ces réglementations. Cette décision est basée sur une série de facteurs, notamment l'évaluation de la compatibilité du marché roumain avec le modèle commercial et les objectifs stratégiques de 'Do Your Order'. En tant que tel, 'Do Your Order' n'a pas l'intention d'adapter son système pour répondre aux exigences fiscales roumaines à l'avenir.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie opérant en Roumanie, cela signifie que 'Do Your Order' ne sera pas une option viable pour assurer la conformité fiscale dans le cadre juridique actuel. Les entreprises de ces secteurs devront explorer des solutions alternatives qui soient entièrement conformes à la réglementation fiscale de la Roumanie afin de respecter leurs obligations légales et d'assurer le bon fonctionnement de la Roumanie. Cette décision de 'Do Your Order' reflète sa stratégie et son objectif plus larges, en donnant la priorité aux marchés et aux environnements réglementaires où ses solutions sont plus alignées sur les exigences locales et où il existe une voie plus claire vers la conformité et le succès.

Espagne (conforme aujourd'hui et à l'avenir)

L'Espagne est en transition vers la fiscalisation des logiciels, avec le système TicketBAI déjà mis en œuvre dans la région basque et le système VeriFactu qui devrait être introduit sur le continent en 2024. À l'heure actuelle, l'Espagne n'exige pas de certification matérielle ou logicielle, mais cela devrait changer avec les nouvelles exigences en matière de fiscalisation. 'Do Your Order' planifie activement de se mettre en conformité avec VeriFactu et TicketBAI, en surveillant de près les développements pour assurer une conformité totale pour les restaurants et les entreprises hôtelières opérant en Espagne.

L'Espagne est à l'aube de changements importants dans son paysage fiscaliste, s'orientant vers une fiscalisation des logiciels sur l'ensemble de ses territoires. La région basque a déjà pris des mesures en ce sens avec la mise en place du système TicketBAI en janvier 2022. Le reste de l'Espagne, appelé territoire continental, devrait faire de même avec l'introduction du système VeriFactu en 2024. Ces changements indiquent le passage du statut actuel de pays non fiscal à un environnement de fiscalisation des logiciels plus réglementé, nécessitant l'utilisation de logiciels spécialisés et certifiés pour l'émission de reçus et de factures.

Au fur et à mesure que ces développements se déroulent, 'Do Your Order' travaille de manière proactive pour assurer la conformité avec les systèmes de fiscalisation à venir. Reconnaissant l'importance de ces changements pour les restaurants et les entreprises hôtelières en Espagne, 'Do Your Order' prévoit de se mettre en conformité avec les systèmes VeriFactu et TicketBAI. Cela implique de suivre de près les progrès et les exigences de ces systèmes afin d'adapter le logiciel de 'Do Your Order' en conséquence, afin de s'assurer que les entreprises qui utilisent notre plateforme peuvent répondre de manière transparente aux nouvelles exigences fiscales.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie opérant en Espagne, cette approche proactive de 'Do Your Order' signifie qu'elles peuvent s'attendre à une solution qui sera entièrement conforme aux exigences fiscales de l'Espagne. En s'alignant sur VeriFactu et TicketBAI, 'Do Your Order' vise à offrir une transition transparente aux entreprises qui naviguent dans le nouveau paysage fiscal, en veillant à ce qu'elles puissent continuer à fonctionner efficacement et en conformité avec la loi espagnole. Cet engagement en matière de conformité et d'adaptation souligne l'engagement de 'Do Your Order' à accompagner ses clients dans les changements réglementaires, en veillant à ce qu'ils soient bien préparés pour l'avenir de la fiscalisation en Espagne.

Suède (Conforme aux exigences de fiscalisation)

Le système de fiscalisation de la Suède exige l'utilisation de caisses enregistreuses équipées d'un dispositif d'unité de contrôle pour signer et stocker les transactions, conformément aux exigences de fiscalisation basées sur le matériel. 'Do Your Order' peut se conformer à la réglementation fiscale suédoise en utilisant des imprimantes spéciales autorisées par les autorités fiscales, ce qui garantit que les restaurants et les entreprises hôtelières peuvent répondre aux exigences obligatoires en matière d'émission de reçus et de respect des nouvelles obligations qui entreront en vigueur en 2023.

En Suède, le cadre de fiscalisation impose l'utilisation de caisses enregistreuses intégrées à une unité ou à un système de contrôle. Cette configuration est cruciale pour les principales fonctions de l'appareil fiscal, qui comprennent la signature et le stockage des transactions en toute sécurité. Cette exigence constitue l'épine dorsale de l'approche suédoise de fiscalisation basée sur le matériel, garantissant que toutes les ventes de biens et de services sont enregistrées avec précision et que la délivrance de reçus aux clients est obligatoire.

À partir de 2023, la Suède introduit certaines nouvelles obligations qui soulignent davantage l'importance de dispositifs fiscaux conformes dans les secteurs de la vente au détail et des services, y compris les restaurants et les entreprises hôtelières. Ces changements soulignent la nécessité pour les entreprises de s'assurer que leurs caisses enregistreuses et leurs systèmes de contrôle connexes sont conformes aux normes réglementaires les plus récentes.

'Do Your Order' est positionné pour aider les entreprises en Suède à naviguer dans ces exigences de fiscalisation en offrant une compatibilité avec des imprimantes spéciales autorisées par les autorités fiscales suédoises. En intégrant ces imprimantes spécialisées, 'Do Your Order' fournit une solution qui s'aligne sur le système de fiscalisation suédois, permettant aux entreprises de signer et de stocker les transactions comme l'exige la loi.

Pour les entreprises de restauration et d'hôtellerie opérant en Suède, cela signifie que l'adoption de 'Do Your Order' et l'utilisation d'imprimantes autorisées garantiront la conformité aux réglementations fiscales. Cette approche répond non seulement aux exigences légales, mais rationalise également le processus d'émission des reçus et de gestion des données de transaction, contribuant ainsi à l'exploitation efficace et conforme des entreprises du secteur. L'engagement de 'Do Your Order' à offrir une solution conforme reflète son engagement à soutenir les entreprises dans la conformité réglementaire, en veillant à ce qu'elles soient bien équipées pour remplir leurs obligations fiscales en Suède.

Questions fréquemment posées

Explorer davantage

12 minutes lire

Naviguer dans le paysage du salaire minimum aux États-Unis : un guide pour les restaurateurs

L'industrie hôtelière, pierre angulaire dynamique de l'économie américaine, est profondément influencée par la dynamique fluctuante des lois sur le salaire minimum à travers les États-Unis. Alors que les propriétaires et les exp

Sarah Reynolds
17 mars 2024
7 minutes lire

Naviguer dans les formulaires fiscaux dans le secteur de l'hôtellerie aux États-Unis : un guide pour les entreprises de restauration

Dans le secteur concurrentiel et dynamique de l'hôtellerie aux États-Unis, les restaurateurs sont confrontés à des défis uniques en matière de gestion financière et de conformité fiscale. Avec une main-d'œuvre qui comprend souvent un mélange d'emp

Jennifer Lee
12 mars 2024
10 minutes lire

Révolutionner les restaurants : une réduction de 60 % des émissions de CO2 ouvre la voie à l'excellence environnementale avec Do Your Order

Dans un monde où la conscience environnementale est au premier plan des préoccupations sociétales, les entreprises sont constamment à la recherche de moyens innovants pour réduire leur empreinte carbone. L'un de ces pionniers est Do Your Order, un

Maria Sanchez
06 mars 2024
5 minutes lire

Fiscalisation de la restauration et de l'hôtellerie en Europe : naviguer dans le paysage avec Do Your Order

Le paysage de la fiscalisation en Europe présente un ensemble complexe de réglementations auxquelles les entreprises, en particulier dans les secteurs de la restauration et de l'hôtellerie, doivent composer pour assurer leur conformité. Ces réglem

Jennifer Lee
29 févr. 2024
8 minutes lire

Former l'équipe de rêve : Aperçu de notre retraite de démarrage à Funchal - Semaine 5

Dans la ville animée de Funchal, l'équipe de Do Your Order s'est lancée dans une retraite transformatrice qui allait redéfinir notre trajectoire. Guidés par le mentorat astucieux de Miguel Alves Ribeiro, fondateur et PDG de www.sheerme.com, nous n

Do Your Order
22 févr. 2024
6 minutes lire

Naviguer dans les vagues de réussite des startups : Aperçu de la semaine 4 de notre parcours

Au cours d'un voyage instructif de plus d'une semaine, l'équipe de Do Your Order, sous le mentorat de Bernardo Vasconcelos, s'est lancée dans une exploration transformatrice du processus de vente, de la modélisation commerciale stratégique et des

Do Your Order
20 févr. 2024

Prêt à démarrer ?